Choix stratégique

La Stratégie nationale de coopération au développement du FCPEEP RDC s’aligne sur la stratégie de sécurité nationale (NSS) du gouvernement américain (USG), le DSRP de la RDC et SPANB 2016-2020 (Stratégie et Plan d’Action Nationaux de la Biodiversité). En élevant la voix des citoyens, réduire la souffrance, promouvoir la résilience, autonomiser les femmes et les jeunes, et renforcer la bonne gouvernance, protection de l’environnement et de la biodiversité, et la croissance économique.

La stratégie contribuera directement à protéger les communautés du monde et de la RDC en réduisant la criminalité transnationale grâce à une meilleure gestion des ressources naturelles, des activités de paix et de stabilisation, et des alternatives à l’exploitation des ressources.  De faire en sorte que la RDC qui est un État démocratique soit en paix avec ses voisins et pourvoit aux besoins fondamentaux de ses citoyens.

Le FCPEEP RDC a une programmation axée sur la prévention des conflits, elle n’est pas spécifiquement axée sur la religion.

Le FCPEEP RDC est cependant dédiée à travailler avec les organisations confessionnelles et s’efforce d’élargir activement son partenariat base à travers son plan d’action 2020-2030.

Le FCPEEP RDC vise aussi à améliorer la bonne gouvernance en renforçant les capacités institutionnelles du gouvernement au niveau national, des organisations de la société civile (OSC) et des entreprises privées. Cependant, étant donné les obstacles tels que les sanctions de la Loi sur la protection des victimes de la traite (TVPA) et les difficultés, le FCPEEP RDC adopte une approche plus large en travaillant à la fois sur le plan national et sous- au niveau national pour soutenir l’élaboration et la mise en œuvre de réformes politiques. Le FCPEE RDC se concentrera sur l’augmentation de la transparence fiscale et la mobilisation des ressources nationales pour promouvoir l’engagement à consacrer ses ressources au financement de son propre développement.

Le FCPEEP RDC soutiendra l’augmentation de la participation des femmes aux décisions liées aux conflits. Et ainsi contribuer à promouvoir les droits humains des femmes et des filles et leur sécurité de contre les violences, abus et exploitation. Ceci est particulièrement important dans un pays qui souffre de l’un des taux de VBG les plus élevés au monde. Pour stimuler l’inclusion des femmes et des filles et soutenir l’entrepreneuriat des femmes et l’autonomisation économique, le FCPEEP RDC renouvellera son accent sur la réduction des disparités entre les sexes dans les opportunités économiques, l’amélioration de l’accès des femmes à l’éducation et santé, et soutenir les droits fonciers des femmes, dont le dernier s’est avéré être une source de conflit selon l’évaluation des conflits qui avait été effectuée par l’USAID en 2020.

 

 

Scroll to top