Stratégie de mise en oeuvre

Travailler en Synergie via l’approche BSS (Prestataires des services selon l’expertise de chaque OP (Organisation Paysanne) pour une mise n’œuvre professionnelle axée sur les résultats et les objectifs et qui intègre les principes de la transparence, inclusion et le Do No Harm (n’est pas nuire), tout en évitant le saupoudrage.

DURABILITE

La stratégie du FCPEEP pour assurer la durabilité s’articule autour de six piliers qui sont :

  1. Pensée critique et apprentissage de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas dans un contexte particulier ; identifier de nouvelles méthodes et méthodologies efficaces et rassembler les sources externes et internes de connaissances ;
  2. Capturer l’apprentissage, en utilisant une variété d’outils appropriés pour enregistrer et synthétiser les résultats des processus de réflexion et d’apprentissage ;
  3. Communication avec les parties prenantes et les publics cibles en utilisant un large éventail de canaux et d’approches de communication différents ;
  4. La collaboration et le partage des connaissances consistent à trouver des moyens de rassembler les gens, face à face et en ligne, pour relever des défis complexes, créer des solutions et partager des expériences ;
  5. Gestion de l’information pour s’assurer que les résultats, les produits de communication et autres matériels d’apprentissage sont enregistrés et mis à la disposition des équipes du programme et des partenaires, en utilisant une technologie numérique adaptée aux différents besoins et capacités de tous les acteurs.
  6. Application, adaptation et responsabilité. Les programmes qui réussissent apprennent, appliquent l’apprentissage à l’intérieur ou à l’extérieur du programme et adaptent la pratique. Cependant, ces changements sont trop rarement enregistrés de manière à faciliter les mécanismes d’examen et de reddition de comptes et à les rendre accessibles à d’autres en dehors du programme pour leur propre apprentissage.

En bref : le FCPEEP jouera un rôle de facilitateur des structures locales : CDC (comité de développement local), CODEV (comité de développement villageois et CARG (Conseil Agricole Rural de Gestion) joueront un rôle clé de mentor des différentes communautés afin mettre en œuvre le projet dans la philosophie de l’ETD (Entité Territoriale Décentralisée).  FCPEEP est membre membre du Partenariat mondial sur les déchets marins et de la société civile environnementale de la RD Congo.

Son coordinateur est le point focal pour le bloc Est des organisations de la Société civile Accréditées à la Convention des Nations unies sur la Lutte Contre la Désertification (UNCCD) en République Démocratique du Congo.

 

Scroll to top